dimanche 14 mai 2006

Le pays blanc

La mer sonne dans la croix de l’anse, [1]
Promet le sel en abondance.
Le flot qui envahit le traict
Emplit l’étier, la vasière, les rais

La voie de l’eau est tracée.
Elle chemine de la vasière au cobier,
Pour ensuite et sans retard
Accéder enfin aux fares.

L’eau entre dans l’oeillet
Etape ultime du marais.
En ce lieu clos et sauvage
Sonnera la fin de son voyage

Ainsi vivent les paludiers
D’un art ancien, presque oublié,
Sous le soleil et sous le vent,
Sur les oeillets du pays blanc.

[1] Dicton paludier du pays Guérandais. La croix de l'anse est l'extrémité de la baie de La Turbale. Le bruit de la mer est perceptible dans les marais lorsque les vents sont au Nord-Ouest. C'est la promesse d'un temps stable, propice à la production de sel .

page 2 de 2 -