Bonnets rouges, bonnets bleus

Craignez bien le poher en feu,
Et la révolte des bonnets rouges.
Tout le pays bigouden bouge,
C'est la révolte des bonnets bleus.

Messire le roi veut du papier,
Et que celui-ci soit timbré.
Il faut là-bas pour la Hollande
Toujours tant et plus de deniers.

Nous étions cent, nés de Spezet,
Marchant au cri de "torr e ben".
Tombe la quévaise des monts d'Arrée,
Les droits de champart et corvée.

Avons marché vers la grand place,
Vers l'étude du notaire Porcher.
Avons mis la maison à sac,
Avons brulé de beaux papiers.

Dites bien au Duc de Chaulnes
Que ses canons sont enlevés.
Dites aussi à Montgaillard
Que son château a bien brûlé.

Sachez qu'ici, en basse Bretagne,
Les paysans sont révoltés,
Et que la révolte a grondé
Du Poher à Pont l'Abbé.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.pencoat.org/dotclear/index.php?trackback/40

Fil des commentaires de ce billet