C'est là le pays de Bretagne

Voyez près d’une mer sauvage
Nos écueils, nos grands rochers,
Que le vent, les vagues, ou l’orage
Frappent mais ne peuvent coucher

C’est là le pays de Bretagne,
Où l’on fila jadis le lin,
Au fond de la moindre campagne,
Pour la rançon de Du Guesclin.

C’est le pays des éclaircies,
Landes d’ajoncs et de rochers.
C’est un diamant serti,
Dans un dur granit incrusté.

Taiseux, durs à la peine,
Sont les hommes de ces contrées.
Marins de Sein ou de Molène
Artistes, paysans, ouvriers.

Celtes fiers de votre culture
D’une histoire parfois déniée
Vivez sans crainte le futur
Changez la vie, la société

Refusez la forfaiture,
Que rien de vous corrompt
Plutôt la mort que la souillure,
C’est la devise des Bretons.

 

Chanson inspirée de la poésie "Hommage à la Bretagne par un breton » écrite par Hippolyte Lucas. Le texte initial figure dans l'ouvrage « Annuaire de Bretagne, historique littéraire et scientifique  pour l'année 1897». Il est consultable sur le web dans les Archives internet, onglet Librairie américaine.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.pencoat.org/dotclear/index.php?trackback/27

Fil des commentaires de ce billet