Le traict salant

Au creux des dunes d’Escoublac,
loin des regards, dans les halliers,
dort un village loin du ressac
du tombolo. Marais salés.

Au fil des ans les dunes avancent
et rongent peu à peu le marais.
La bôle se comble sous l’influence
du tombolo. Mares ensablées

Au coeur des dunes de la baie blanche,
sous la plus grande, dort un pierrier
de maisons basses de pierres de France.
Le tombolo les a comblées.

Au creux des pins du bois d’amour
résonne encore un vieux clocher.
Il sonne encore, il sonne toujours,
salue le village ensablé.

Que le drapeau semé d’hermines
claque au vent du traict salant.
La fasce à l’onde d’azur
clame la Loire et le ponant

loire44.png
Loire-atlantique

 

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.pencoat.org/dotclear/index.php?trackback/20

Fil des commentaires de ce billet