Les derniers feux de la vallée

Vers la mer descend la lande
Et les genêts et les rochers
Les galets roulent les galets claquent
Aux pas rapides du sabotier

Une dernière fois il se retourne
Cherchant au creux des grands fourrés
Une lueur, un bruit, un tronc qui craque
L’ombre discrète d’un châtaigner

Il va quitter sa terre,
Ses ajoncs et ses halliers,
Pour au delà des mers
Chercher d’autres vérités

Sur la rade un bateau danse
Une barque racle les goémons.
Promesses de jours qui chantent
Bien au delà de l’horizon

Le grand chapeau qui le recouvre
Bien sur son coeur il l’a posé
Adressant ainsi de muettes excuses
Aux derniers feux de la vallée

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.pencoat.org/dotclear/index.php?trackback/6

Fil des commentaires de ce billet