Au clair de ma plume
Plus loin, par mes chemins.

Derniers articles

  • La légende du roi Marc’h

    7 novembre 2010, par Madek

    Laissez-moi vous conter l’histoire, à peine remaniée, d’un roi de basse Bretagne, aujourd’hui oublié. Il vécut en des temps anciens, forts reculés, Marc’h était son nom, voici sa destinée :
    L’homme aimait la chasse et la traque du gibier, il poursuivit longtemps une biche apeurée. Lâchant plusieurs flèches, sans jamais la toucher, il la forçat enfin, aux roches de Tréoultré.
    Croyant l’affaire faite et la course achevée, mit le pied à terre, de son grand destrier. Sortant son grand couteau, s’en allait (...)

  • Le traict salant

    4 novembre 2010, par Madek

    Au creux des dunes d’Escoublac, loin des regards, dans les halliers, dort un village loin du ressac du tombolo. Marais salés. Au fil des ans les dunes avancent et rongent peu à peu le marais. La bôle se comble sous l’influence du tombolo. Mares ensablées Au coeur des dunes de la baie blanche, sous la plus grande, dort un pierrier de maisons basses de pierres de France. Le tombolo les a comblées. Au creux des pins du bois d’amour résonne encore un vieux clocher. Il sonne encore, il sonne (...)

  • Montvieux

    24 octobre 2010, par Madek

    Étienne Pellot dit « Montvieux », dit également « le Renard basque » est le dernier corsaire français connu. Certains de ses navires, notamment les Deux-Amis et Le Général Augereau, sont entrés dans la légende corsaire.
    Et le renard reprend les passes pavillon haut, cap au ponant, la guerre de course, la route de chasse [1] la mort peut-être, sont au tournant.
    Montvieux n’est pas un grand loquace un geste, un signe, c’est suffisant. « que la bordée largue les voiles, la barre en d’ssous, vers le (...)

  • Calicot jack

    20 octobre 2010, par Madek

    Rackham marchait sur le tillac il naviguait toutes voiles au vent. on l’appelait « Calicot jack », on l’appelait le flamboyant. Il avait nom Jack Rackham, un nom qui claque aux quatre vents Pour un doublon, pour une femme, il écuma les océans. Il commanda aux caraîbes une fameuse bande de mécréants. Brigands qui se rêvaient pirates, vivant pour l’or et pour le sang. Pour un navire fuyant la rade, un capitaine sans grand allant, un équipage a pris les armes et déposé son commandant. Rackam élu (...)

  • Les derniers feux de la vallée

    18 octobre 2010, par Madek

    Vers la mer descend la lande Et les genêts et les rochers Les galets roulent les galets claquent aux pas rapides du sabotier Une dernière fois il se retourne cherchant au creux des grands fourrés Une lueur, un bruit, un tronc qui craque l’ombre discrète d’un châtaigner Il va quitter sa terre, ses ajoncs et ses halliers. pour au delà des mers chercher d’autres vérités Sur la rade un bateau danse Une barque racle les goémons. Promesses de jours qui chantent Bien au delà de l’horizon Le grand (...)

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 50

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0