Au clair de ma plume
Plus loin, par mes chemins.

Derniers articles

  • Tho pa ga

    17 septembre 2010, par Madek

    Sous le soleil la toile au vent il taille sa route le vieux brigand et dans l’écume, sur l’océan, garde le cap droit au ponant. une nuit de grêle et de tourments autour de lui sifflait le vent. cap au noroît le vieux gréement filait 9 noeuds sous voiles d’avant Coup de tonnerre dans le carré, et l’eau qui monte sur les planchers. plus rien à faire pour le sauver, tout le bordé est enfoncé Dans la nuit noire sombre et glacée Deux femmes sept hommes hélitreuillés. un vieux navire abandonné (...)

  • Allez cap’taine

    17 juillet 2009, par Madek

    Allez Captaine fait pas ton fier paye donc ton coup, c’est pas souvent juste un p’tit verre, une petite bière en souvenir du bon vieux temps On a tous deux, des nuits entières subi le froid dans nos cabans et les doigts gourds, sur nos visières scruté la mer, maudit le vent. On a tiré sur des aussières à la manoeuvre par tous les temps ou main sur main sur des filières mouillé des nasses sur les grands bancs vie de matelot, vie de misère le dos brisé, le froid, le vent. j’ai pas voulu suivre ces (...)

  • La bêche et le crayon

    18 mars 2009, par Madek

    à René Guy Cadou, poète breton. Il est de cette terre de marais et brumes, ou le ciel et la pluie se côtoient sans fin, ou la tourbe asséchée dans l’âtre se consume, ou l’aigrette se pose au soleil du matin. Il hume par gourmandise les matins qui embaument, l’odeur des copeaux, celle du goudron frais, admire les coques des chalands au dessus des chaumes, écoutant les maillets des calfats du marais. Il avait fui la ville, ses symboles et ses murs, fait le choix (...)

  • Marie la cordelière

    21 décembre 2008, par Madek

    La Marie cordelière, ou Marie la Cordelière était un navire. Il a été construit sur une plage de Morlaix et baptisé de ce nom par La Duchesse Anne.
    Alors qu’une fête avait été donnée la veille et que les invités étaient encore présents, le capitaine Hervé de Portsmoguer appris que les anglais avaient mouillés la veille près de la pointe saint Mathieu. Il suivit l’ordre d’appareillage immédiat donné par l’amiral Jean Thenouënel, commandant la flotte bretonne, et ne pris pas le temps de débarquer ses invités. (...)

  • Huelgoat

    18 octobre 2008, par Madek

    Pays des bois, pays de l’eau Baigné de sources et de rivières, Au gré des humeurs de la terre, Au gré des humeurs de l’eau. Poussent le granit et les ajoncs. Naissent les contes et les légendes Par ses chemins et par ses landes Chevauchait le roi Gradlon Il fuyait le flot, le naufrage, L’eau aux portes de sa cité. il songeait, talonnant Morvac’h à Dahu disparue, Ys submergée. Suivez, après la mare aux fées, Les blocs du chaos des pierres, Voyez le ménage de la Vierge Et la mare aux sangliers, (...)

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0