Au clair de ma plume
Plus loin, par mes chemins.

Derniers articles

  • Fouilleurs de greve

    15 mai 2005, par Madek

    Ecoutez les gens de mer, Hommes au long cours, et hommes d’estuaire Admirez la ronde fière La passion des bassiers Quand la mer n’est plus là Quand la grêve s’allonge Ils marchent sur l’estran A la main leur panier. Coques et couteaux S’entassent en cadence Palourdes les rejoignent Et pèse le panier Ce n’est point la faim Le besoin qui les mène, Mais le plaisir de cuellir, Le plaisir de gratter. Pour suivre le jusant, Ramener sa godaille, Partout sur l’estran Des corps sont pliés Quand le (...)

  • Panier de crabes

    4 mai 2005, par Madek

    Ils sont venus par la marée Pour se montrer avec confiance Ils sont venus comme attirés par le pouvoir, par la puissance. Ils sont venus nous expliquer Qu’ils sont plus beaux, qu’ils sont plus forts Qu’il nous faut les écouter Entre leurs mains est notre sort. Ils sont venus dans le panier Pour faire un sort à l’inconsciente. ils sont venus pour pérorer Pour étaler leur suffisance. Ils sont venus chercher pitance Chercher leurs sièges de députés Ils sont venus pour faire bombance avoir leur dû (...)

  • A Maistre François des loges

    12 avril 2005, par Madek

    A Maistre François des loges. Qui du peuple fit l’éloge Plume vive et trait alerte Il croquait en quelques mots La vie, la rue, le mal-être Dans ses ballades à demi-mots Il fut Francoys dont il lui poisse Né de Paris emprès Pontoise Et par ces mots à lui empruntés Voudrai ainsi rendre hommage A celui dont Moncorgé fut le nom. Il pris pour plume Francois Villon

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0